Gabon : Les réfugiés Congolais seront rapatriés volontairement

Libreville, 17 février 2011 (Infos Gabon)  – A en croire une source proche du HCR, la Commission Nationale des Réfugiés a exhorté les réfugiés Congolais vivant dans la Province de […]

Libreville, 17 février 2011 (Infos Gabon)  – A en croire une source proche du HCR, la Commission Nationale des Réfugiés a exhorté les réfugiés Congolais vivant dans la Province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), voulant regagner leur pays, à s’inscrire sur les listes ouvertes à cet effet, en vue de leur rapatriement volontaire. 

D’après cette source, ceux qui veulent rester au Gabon devront déposer leurs dossiers à la DGDI afin de transformer leur statut de réfugié en celui de migrant, conformément à la législation gabonaise.

Les conditions exigées à tout réfugié Congolais pour bénéficier du statut de migrant sont, ajoute la source, les suivantes : être titulaire d’un formulaire d’enregistrement et d’une carte d’identité de réfugié ou d’une attestation de demandeur d’asile ; justifier d’un emploi et s’acquitter des frais pour l’établissement d’une carte de séjour.

Le demandeur d’asile dont le statut n’aura pas été reconduit ou transformé en migrant sera considéré comme en situation irrégulière, à l’issue de l’échéance fixée par le Gouvernement gabonais.

Rappelons qu’à l’issue de la 9ème réunion de la commission tripartite Congo-Gabon-HCR, tenue le 23 décembre dernier, à Brazzaville, au Congo, il a été établi que « toutes les conditions sont désormais réunies pour que les réfugies congolais qui ont fui la guerre de 1997 puissent regagner leur pays.

Le Gouvernement gabonais et le HCR ont intensifié les actions, aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays, en vue du rapatriement volontaire des réfugiés : production de dépliants et affiches, sensibilisation de proximité et évaluations participatives.

L’opération a débouché sur le rapatriement volontaire de quelques uns seulement.

Le déficit d’information sur les zones de retour, la dispersion des réfugiés sur le territoire, le calendrier scolaire, les ressources insuffisantes, le cycle des cultures, la dégradation des axes routiers en rapport avec l’arrivée de la saison des pluies et enfin l’épidémie de poliomyélite sauvage…sont, selon le HCR, autant d’obstacle.

FIN/INFOSGABON/CE/2011

© Copyright Infos Gabon

продвижение сайта в яндексе

ramb почта pochta ge почтовый ящик на ящик рамблер mail ru мой мир почта новости рассылки ящик рамблер

gta 4 city world of tanks обновление 0 8 2 chemax online коды на gta чит коды на wot коды на гта 4 либерти сити на ps3 коды на игру gta vice city на деньги