Gabon : Les étrangers en situation irrégulière invités à régulariser leur séjour

Libreville, 31 mai 2012 (Infos Gabon)  – Une opération de régularisation des étrangers en situation irrégulière se déroulera du 4 juin au 2 septembre 2012 sur toute l’étendue du territoire […]

Libreville, 31 mai 2012 (Infos Gabon)  – Une opération de régularisation des étrangers en situation irrégulière se déroulera du 4 juin au 2 septembre 2012 sur toute l’étendue du territoire national, a annoncé le Ministère gabonais de l’Intérieur dans un communiqué rendu public mercredi par le Porte parole du Ministère, Jean Eric Nzengui Mangala.

L’opération de trois mois a pour but de permettre aux « nombreux frères et sœurs africains et d’ailleurs vivant en situation irrégulière de se conformer à la loi gabonaise », indique le communiqué signé du Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, M. Jean François Ndongou.

Selon le communiqué, le Ministère de l’Intérieur procèdera, par le biais de ses services compétents de la Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI), à la régularisation de séjour des ressortissants étrangers vivant au Gabon.

Les étrangers en situation irrégulière interpellés par les agents des Commissariats ayant fait l’objet d’une audition à la DGDI sont également concernés par l’opération et devront, par conséquent, déposer leurs dossiers au service cartes de séjour, indique le communiqué.

Ceux qui ont été interpellés durant la 28ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2012 et ayant leurs dossiers en instance à la DGDI peuvent aussi se présenter dans le même service, poursuit le texte, précisant que les demandeurs de cartes de séjour s’acquitteront du paiement de la caution de rapatriement dans les différents services du Trésor public, seulement sur présentation du quitus délivré par la DGDI.

Les contrevenants à cette disposition verront leurs dossiers rejetés, avertit le communiqué.

« Dépassé cette période de trois mois qui ne connaitra aucune prorogation, le gouvernement se réservera le droit de reconduire à la frontière tout étranger en situation irrégulière sur le territoire national », conclut le communiqué.

Selon des sources dignes de foi, les étrangers au Gabon représentent plus du quart de la population gabonaise estimée à 1,5 million d’habitants.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2012

© Copyright Infos Gabon

продвигаем новый сайт