Gabon : La lutte anti-drogue dans les lycées et collèges

Libreville, 28 février 2013 (Infos Gabon) – Face à la recrudescence du banditisme en milieu jeune au Gabon, le Gouvernement de la République vient de lancer, par l’entremise des Forces […]

Libreville, 28 février 2013 (Infos Gabon) – Face à la recrudescence du banditisme en milieu jeune au Gabon, le Gouvernement de la République vient de lancer, par l’entremise des Forces de police nationale via l’Office centrale de lutte anti-drogue (Oclad, une campagne nationale de sensibilisation et de prévention aux méfaits de la drogue en milieu scolaire.

Le Lycée Léon Mba a été le premier établissement à ouvrir ses portes, lundi 25 février 2013, aux responsables de l’Oclad, venus entretenir les élèves sur ce fléau.

Le coup d’envoi de cette campagne nationale a été donné par le directeur général de l’Oclad, le général de Brigade Mathias Betou Baneni, au nom du Commandant en chef de la police nationale.

« Notre jeunesse, avant toute mesure répressive, se doit d’être informée sur les méfaits réels liés à la consommation des produits psychotropes que sont les drogues, à l’origine de toutes les formes de criminalité », a indiqué le général de Brigade Mathias Betou Baneni.

L’Oclad veut entreprendre, comme a été prévu dans le cadre de ses misions, des actions de prévention dans les établissements scolaires de Libreville et d’Owendo, à commencer par le Lycée National Léon Mba, institution scolaire de référence au Gabon.

« Cette campagne s’étendra sur toute l’étendue du territoire national puisqu’ elle constitue un moyen efficace de lutte contre la drogue », a-t-il ajouté avant de préciser que « la jeunesse gabonaise, qui est au cœur des préoccupations du président de la République, Ali Bongo Ondimba, reste la principale cible de ce fléau qui gangrène notre société ».

Pour le directeur de la formation et des relations extérieurs à l’Oclad, le colonel David Ovono Etho, « cette campagne permet de lutter contre la toxicomanie, qui est à la base de toute criminalité devant laquelle les Forces de police nationale, ne peuvent demeurer indifférentes ».

Dans sa présentation, le colonel a expliqué aux élèves les différentes drogues dites licites et celles dites illicites.

Pour David Ovono Etho, « aucune drogue ne rend intelligent. Bien au contraire, la drogue va détruire le cerveau, jusqu’à rendre fou ».

Première étape d’un long processus, la campagne au Lycée national Léon Mba s’est ouverte en présence du commissaire de police d’Okala, du proviseur dudit établissement, du principal du CES  Léon Mba et du maire du premier arrondissement.

FIN/INFOSGABON/PK/MM/2013

© Copyright Infos Gabon

genfys rbtdf проститутки сызрань записки проститутки кет вип досуг москва куни шлюхе проститутки в челябинске