Gabon : L’Inspecteur Général de la Santé et son staff entendus par la Police Judiciaire ?

Libreville, 13 janvier 2011 (Infos Gabon)  – A en croire une source indépendante, l’Inspecteur Général de la Santé (IGS), le Docteur Stéphane Germain Iloko Boussengui, sa secrétaire particulière, et l’agent […]

Libreville, 13 janvier 2011 (Infos Gabon)  – A en croire une source indépendante, l’Inspecteur Général de la Santé (IGS), le Docteur Stéphane Germain Iloko Boussengui, sa secrétaire particulière, et l’agent comptable du Trésor du CHL auraient été entendus fin décembre dernier, à Libreville, par la Police Judiciaire (PJ), pour une affaire qualifiée de « racket », dans laquelle  seraient également impliqués l’Inspecteur de Santé (Philippe Agname) et l’Inspecteur Régional de la Santé, M. Kéba.

En effet, souligne la source, ces derniers profiteraient de leurs fonctions pour « racketter » les opérateurs économiques illégalement constitués ou qui ne respectent pas les normes du secteur santé. Les amendes, précise la source, allant de 400 000 à 2 000 000 FCFA.

L’on parle à ce jour, fait savoir la source, de plus de 100 millions de FCFA  qui seraient prélevés sur l’ensemble des cliniques et autres cabinets médicaux, depuis le début des inspections, il y a plusieurs mois.

Malheureusement, stigmatise-t-elle, une grande partie de cet argent aurait été utilisée à des fins personnelles non autorisées, et une autre (partie) serait reversée au Trésor.

Informée de cette affaire, la PJ a, poursuit la source, ouvert une enquête, et fin décembre dernier, le Docteur Stéphane Iloko Boussengui, sa secrétaire particulière et l’agent comptable du trésor du CHL (Centre Hospitalier de Libreville) auraient été entendus.

A la question posée par la PJ, de savoir « de quel droit se permet-il de pratiquer la parafiscalité », l’IGS se serait exprimé en ces termes : « Je n’est aucune autorisation écrite mais verbale du Gouvernement et du Ministre de la Santé, d’inspecter  et percevoir les amendes sur le terrain ».

Rappelons que le Conseil des Ministres tenu au début de l’année dernière à Port-Gentil avait pris des mesures, notamment, l’interdiction de la parafiscalité au Gabon.

FIN/INFOSGABON/CE/2010                      Source : Gabon Actualites

© Copyright Infos Gabon

Увеличение посещаемости ведет к росту продаж, а, следовательно, и прибыли.заказать аудит сайта, все поставленные цели были достигнуты.

взломщик почты почта электронная почта создать почтовый ящик на маил ру mail ru email найти почтовый ящик на mail ru mail ru email

gta san andrea коды кода на скайрим читы для сан андреас ворлд оф танкс сервера ворлд оф танкс читы на игру гта 4