Gabon : Les crimes rituels dans la ligne de mire de l’Eglise

Libreville, 26 janvier 2012 (Infos Gabon) – Réunis à Libreville en assemblée plénière, du 15 au 21 janvier dernier, les évêques du Gabon ont réfléchi à l’auto-prise en charge de...

Libreville, 26 janvier 2012 (Infos Gabon) – Réunis à Libreville en assemblée plénière, du 15 au 21 janvier dernier, les évêques du Gabon ont réfléchi à l’auto-prise en charge de leur Eglise, aux normes nationales en matière d’administration et d’aliénation des biens temporels de l’Eglise et au fléau des crimes rituels au Gabon. A-t-on appris de source ecclésiastique.

A en croire cette source, les évêques sont montés au créneau pour condamner un phénomène devenu récurrent au Gabon, celui des crimes rituels. Des pratiques contraires à toute valeur humaine et chrétienne, et auxquelles la Conférence Episcopale compte s’attaquer, avec le concours de toutes les personnes qui craignent encore Dieu.

D’après les évêques, les auteurs et les commanditaires de ces actes crapuleux ne doivent pas rester impunis. Car, ont-ils souligné, la vie est un don de Dieu. Et à ce titre, elle ne doit en aucun cas être détruite pour quelque avantage que ce soit.

Les évêques ont initié une série de manifestations contre les crimes rituels au Gabon, à l’instar de la célébration le 28 décembre de chaque année, de la « Fête des Saints innocents », qui sera consacrée à « la prière pour les victimes innocentes de toute forme de violence ».

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2012

© Copyright Infos Gabon